Nos experts immobiliers à Sens, Villeneuve sur Yonne, vous assurent une connaissance parfaite de votre secteur et d’un service de proximité entièrement orienté vers la qualité d’écoute et le conseil
28 oct

Ramonez la cheminée de votre maison à Sens !

AdobeStock_188972721

Vous venez d’acheter une maison à Sens, un logement de charme, de caractère, avec poutres apparentes, vieilles pierres et cheminée ? Le savez-vous ? Vous pouvez faire une flambée de bûches, quelles que soient les caractéristiques de votre logement et de votre cheminée si le ramonage a été effectué conformément aux règles locales (arrêté municipal ou préfectoral consultable en mairie). Une bonne nouvelle, non ? Surtout avec l’hiver qui sera bientôt là. Mais laissez-nous vous donner un conseil.

Le ramonage est obligatoire
Pensez à faire ramoner la cheminée de cette maison à Sens que vous venez de vous offrir. Il est en effet obligatoire d’entretenir une cheminée si vous l’utilisez. Et ce, afin de limiter les risques d’incendie et d’intoxication (la loi impose deux ramonages par an, dont une lors de la période de chauffe). Pour rappel, en cas de problème, si vous ne faites pas cette démarche, vous ne serez pas couvert par votre assurance. Ce serait dommage de prendre des risques : le tarif d’un ramonage de cheminée n’est pas exorbitant : de 40 à 80 € selon les professionnels ou les régions. Un certificat de ramonage annuel peut être exigé par votre assureur en cas d’incendie.

Comment obtenir une belle flambée ?
Un conduit non ramoné présente des risques d’incendie, de refoulement des fumées et d’intoxication au monoxyde de carbone. Pour une belle flambée, utilisez un bois sec et bien stocké. Celui-ci pollue moins et produit deux fois plus de chaleur. Qu’est-ce qu’un bois sec ? C’est un bois fissuré. Son écorce se détache facilement et il résonne quand on cogne deux bûches l’une contre l’autre. Le bois sec s’obtient en moyenne après un an et demi de séchage sous abri. Déposez en premier du papier journal, puis du petit bois et enfin les bûches.

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée